Christine Degioanni

EN BREF

Je suis consultante et conférencière. Ancien conseiller de carrières chez PSA Peugeot Citroën, J’ai accompagné pendant plus de dix ans des managers et des dirigeants issus de différents secteurs économiques. Fondatrice de Delphes Conseil, j’ai mis au point plusieurs programmes innovants et efficaces pour accompagner les personnes à trouver leur voie professionnelle et leur permettre de s’épanouir dans une vie qui leur ressemble. Mon approche a déjà permis à des centaines de personnes de se remettre à l’écoute de leurs aspirations profondes et de trouver une activité qui leur correspond. Diplômée d’HEC et praticien PNL, je suis également chargée de cours dans une école de commerce.

 

EN UN PEU PLUS LONG

Consultante en changement professionnel, spécialisée dans la détection des talents, je suis passionnée de nature humaine.

J’ai eu la chance de passer mon enfance dans des écoles internationales en Europe, en Afrique et en Asie. Cela m’a apporté une conscience aigüe du monde qui nous entoure. Au travers de ces rencontres et de ces belles histoires, j’ai acquis la conviction que rien n’est jamais inéluctable.

Mes voyages actuels me permettent de prolonger la magie qui existe quand on fait la connaissance de nouvelles personnes et nourrissent mon envie de travailler avec les autres et surtout pour les autres.

Mon parcours

A la sortie d’HEC, j’ai effectué mon stage au Crédit Lyonnais. J’ai été embauchée dans la foulée comme chargée d’études marketing au sein de la direction Recherche et Développement.

Ce qui m’importait, à l’époque ? Faire comme les camarades de promo, « comme tout le monde ». Alors, je suis rentrée « dans le moule ».

J’ai alors planché sur des sujets passionnants, comme le passage à l’euro ou les nouveaux réseaux de distribution bancaire. Je pouvais trouvais un intérêt ponctuel à ce que je faisais. Mais en réalité, je suis restée en apnée pendant 4 ans. Ne sachant sans doute pas comment exprimer mon ennui autrement, j’en suis finalement arrivée à entrer en conflit avec ma hiérarchie.

J’ai alors rejoint le Groupe PSA Peugeot Citroën, où j’ai d’abord occupé la même fonction qu’au Crédit Lyonnais, avant de prendre la responsabilité du service. A cette occasion, j’ai découvert le monde de l’industrie et j’en suis tombée amoureuse.

Mes différents stages en management et communication ont aussi convaincu ma hiérarchie que j’avais un réel potentiel dans ces domaines. Et moi ? J’ai eu le plus précieux des cadeaux : une prise de conscience ! J’ai découvert que la performance est directement liée au plaisir que l’on éprouve à exercer un métier.

Face aux nouveaux choix qui m’étaient proposés, seul un poste dans les ressources humaines pouvait donc retenir mon attention. En pilotant le projet d’un centre d’appels RH pour les cadres du groupe, j’ai passé une année intense, riche en rencontres captivantes. Et c’est devenu une évidence pour moi : mon métier, c’est les Ressources Humaines.

J’ai eu la chance de rencontrer des personnes qui m’ont fait confiance : j’ai rejoint le cercle très fermé des conseillers de carrières cadres et j’y ai appris mon travail.

Ces années, passées à bonne école, ont été passionnantes. Les bons résultats que j’ai obtenus sont directement liés à une forte volonté de me dépasser et à ma capacité à fédérer des personnes aux objectifs divergents autour d’un projet commun. Ils tiennent aussi à ma faculté à convaincre un manager ou un collaborateur du bien-fondé d’une orientation à adopter. En gérant la carrière de collaborateurs aux aspirations et aux parcours très différents, j’ai acquis la capacité d’adapter mon discours à mes interlocuteurs. Et en côtoyant des dirigeants, j’ai développé mon aptitude à aller à l’essentiel. Rapidement et clairement.

Les valeurs du groupe PSA de cette époque, telles que le partage et la solidarité, m’ont portée pendant plusieurs années. Pourtant, les normes et l’aspect de plus en plus administratif que prenait la fonction m’ennuyaient inexorablement. Et un nouveau besoin a surgit dans ma vie. Vital. Le besoin d’en finir avec le politiquement correct.

J’ai donc quitté ce fabuleux groupe en 2009. En très bon terme avec ma hiérarchie, cette fois… Et, sans doute, avec un peu plus de maturité !

Delphes Conseil

C’est donc naturellement que je poursuis mon parcours professionnel en accompagnant des entreprises, dans le développement et la gestion des compétences, mais surtout des personnes qui ont envie de changer le monde. Et parce que j’ai un intérêt profond et sincère pour les ressources humaines et la relation d’aide, je fais également du bénévolat de compétences.

Aujourd’hui, j’exerce mon métier passionnant au sein de Delphes Conseil, que j’ai créé en décembre 2009. Ma devise ?

Il est au moins aussi important de réaliser ses propres rêves que d’aider quelqu’un d’autre à le faire.