Plaisir => Désir => Motivation

Avez-vous remarqué comme nous sommes plus focalisés sur nos « faiblesses » que sur nos forces ? Comment nous nous attachons à travailler sur « nos points d’amélioration possibles » plutôt qu’à développer les sujets sur lesquels nous sommes performants ? Déjà, à l’école, il fallait avoir au moins la moyenne partout. Il fallait concentrer ses efforts en maths pour passer de 8/20 à ce 10/20 tant voulu par l’entourage. « Mais tu as déjà 16/20 en philo, bosse plutôt tes maths ! »…

Mais voilà, nos présupposées faiblesses génèrent la peur de ne pas être à la hauteur, d’échouer ou d’être ridicule. Et l’être humain est programmé pour porter sa vigilance sur ce qui représente un danger et son instinct de conservation lui ordonne de s’attacher principalement à le  réduire. Voilà dans quoi s’envole notre belle énergie.

C’est pourquoi identifier vos zone de performance, évaluer leur potentiel et s’atteler à les développer, c’est s’inscrire dans une belle dynamique de progrès. Ainsi, dans le cadre professionnel, il est bien plus facile (si, si, croyez-moi) d’investir votre énergie à optimiser ce que vous faites déjà très bien, plutôt d’essayer de corriger vos manques, que vous pourriez déléguer.

Nous détestons naturellement le changement et vouloir modifier nos comportement exige une motivation sans faille. La motivation se nourrit du désir qui lui-même nait du plaisir. Usez et abusez de ce fabuleux moteur qu’est le plaisir. Plaisir à rédiger, plaisir à construire un nouveau tableau excel plus efficace, plaisir à aider quelqu’un….

Vos « points d’amélioration », identifiés par les autres, s’effaceront derrière vos nouvelles motivations jusqu’à devenir insignifiants.

Et vous, qu’est-ce que vous avez plaisir à faire ?

Vous rêvez d'un changement dans votre vie professionnelle ?
Téléchargez gratuitement l'ebook
"Changer de vie professionnelle en un weekend"
Aucun Commentaire
  • V.
    Publié le 07:50h, 24 octobre

    « Il vaut mieux se perdre dans la passion que de perdre la passion » disait St Augustin.
    Votre billet, au-dela de l’appel a se faire plaisir, est aussi un plaidoyer pour le lacher prise et l’acceptation de ses faiblesses. Une autre source de plasir (ou de delivrance) en forme de 2eme effet kiss-cool ?

  • marina
    Publié le 11:27h, 24 octobre

    Tellement vrai Christine!!! Merci pour ce billet éclairant!
    Il remet les choses à leur bonne place

Laisser un commentaire