Les ânes, les teigneux et les autres…. La suite

C’est en arrivant le lendemain matin aux aurores chez mon client, que je croise un superviseur d’équipe. Il prépare une présentation pour son directeur. Les bureaux sont encore déserts, et j’en profite pour lui demander son avis sur la pertinence du système d’évaluation de l’entreprise. Sa réponse est sans appel : « Franchement, tous les acheteurs font un job idiot et ils ont tous aujourd’hui un bac +4 minimum. Un babouin bien dressé devrait pouvoir y arriver.  Mais le plus insupportable, c’est d’être managé et évalué au mépris par un hiérarchique jaloux, envieux et mesquin. Un vrai teigneux. Jusqu’à il y a quelques années, ces jobs idiots étaient assurés par des personnes soumises et peu exigeantes. N’importe qui pouvait les faire marcher au bâton et à la carotte… S’il n’y avait pas la crise, on serait tous partis depuis longtemps ». Non seulement je comprends, mais j’approuve. Ce sont les fonctions les plus ingrates qui ont besoin du management le plus motivant. Et non l’inverse.

Qu’en pensez-vous ?

Vous rêvez d'un changement dans votre vie professionnelle ?
Téléchargez gratuitement l'ebook
"Changer de vie professionnelle en un weekend"
Aucun Commentaire
  • Eric Genser
    Publié le 20:05h, 05 mars

    Christine

    Je suis d’accord avec toi. Tu avoueras que je peux pas mieux dire !

  • Christine Degioanni
    Publié le 08:33h, 06 mars

    Bonjour Eric,
    Toute ressemblance avec une situation déjà vécue serait purement fortuite, n’est-ce pas…. ? 😉

Laisser un commentaire