Doit-on avoir un coach pour être tendance ?

Avez-vous remarqué comme les coachs sont partout ? Dans la sphère privée, dans l’entreprise, dans le sport évidemment et même dans la cuisine ! A croire que pour ne pas être un total loser, il faut être coach ou être coaché…

Même si les sociétés de production audiovisuelle en font leurs choux gras en ce moment, je ne vois aucun effet de mode. Le coaching a toujours existé. Question de bon sens me semble-t-il.

Combien d’entre nous avons traversé des périodes où ne savions pas ce que nous désirions vraiment ?

Pour fuir l’ennui ou l’angoisse d’un choix impossible, nous nous sommes précités vers des fonctions ou des métiers totalement formatés, sans pouvoir savoir ce que nous voulions vraiment.

Souvent, le simple fait de parler à son entourage permet d’éclaircir ses désirs. Tout commence avec un dialogue, grâce au pouvoir des mots. Le besoin de parler pour mieux se comprendre soi-même, est propre à l’Homme. C’est un concept ni plus ni moins universel me semble-t-il. Le coaching n’est pas autre chose au fond : une succession de questions et de réponses. C’est comme si ne pas dire ses propres désirs nous empêchaient de les voir et, les dire nous les faisait découvrir.

Qu’en pensez-vous ?

Vous rêvez d'un changement dans votre vie professionnelle ?
Téléchargez gratuitement l'ebook
"Changer de vie professionnelle en un weekend"
Aucun Commentaire

Laisser un commentaire