Combien vaut votre travail ?

Une fois n’est pas coutume mais j’ai envie de vous faire partager mes interrogations sur l’offre de services des entrepreneurs, des freelances. Si vous êtes à votre compte, vous avez certainement remarqué que l’environnement dans lequel s’inscrit votre offre est une clef de lecture primordiale. Finalement, connait-on réellement la valeur des choses, la valeur d’un service ? Le contexte, dans lequel un service est mis en valeur, change totalement la perception des clients.

Caricaturons. Par exemple, la même heure de développement informatique ou la même heure de conseil pourra vous paraître chère à 50 euros quand elle est donnée dans un atelier d’une MJC alors que toutes les activités sont à 5 euros, tandis qu’elle vous paraitra abordable, si elle est donnée dans un cabinet de conseil dans un quartier huppé où les honoraires frôlent les 1000 euros.

Ce qui est fascinant, c’est que tout cela est évidemment inconscient. Cela intervient à une telle proximité du moment de décision d’achat que cela échappe à toutes les prévisions que nous pouvons faire. Quand nous fixons un prix sur nos prestations, le faisons-nous vraiment en comprenant l’acheteur final ?

Amis indépendants, qu’en pensez-vous ?

Vous rêvez d'un changement dans votre vie professionnelle ?
Téléchargez gratuitement l'ebook
"Changer de vie professionnelle en un weekend"
Aucun Commentaire
  • una idea
    Publié le 10:09h, 23 septembre

    L’année passée j’ai beaucoup réfléchi à cette question car j’avais une « grosse » proposition à faire à un client.

    Je suis partie du « prix du marché » pour la journée (dans mon métier) comme base de départ et ensuite je me suis fixée « un seuil psychologique » en dessous duquel je n’accepterai pas de travailler.

    Après cela j’ai bidouillé les chiffres pour arriver à un montant acceptable pour le client, et pour moi et proposé un genre de forfait.

    Je pense que le client et le consultant doivent se sentir tous les deux à l’aise avec le prix sinon l’un finira par le « faire payer » à l’autre au cours de la mission.

    Mais bon, pas de recettes miracles !

  • Christine Degioanni
    Publié le 23:45h, 25 septembre

    Tous à fait d’accord quand on peut faire des prestations « sur mesure » 😉

Laisser un commentaire